Tristesse contemporaine
électro cold / new wave

Après un premier album en forme de déclaration d’indépendance et un second en lévitation au dessus de la meute, Stop and Start vient clore une trilogie tout en anticipant un nouveau cycle. Aux commandes de cette véritable machine à voyager dans le temps, le trio le plus apatride de l’Hexagone : Narumi est japonaise, Maik anglais d’origine jamaïcaine et Léo suédois. Accompagnés d’un batteur sur la moitié des titres, ils appuient ici sur l’accélérateur. Direction : le futur, destination : inconnue. Comme carburant, l’essence de ce qui fait Tristesse Contemporaine : deux accords/un minimum d’instruments/un maximum de réverb. Soit une certaine idée du less is more appliquée à la pop musique. Stop and Start développe ainsi la fonction « clean and trash », celle du chaos généré pour créer une forme de Bing Bang entre musique industrielle et psychédélique qui ferait le pont entre Suicide et Television Personalities, entre ESG et Chris & Cosey. On sait déjà à l’écoute de ce nouvel album que le groupe y a banni le « middle of the road » pour se concentrer, pied au plancher, sur dix morceaux aussi tranchants que la lame d’un rasoir.

SAMEDI 28 OCTOBRE – 21H00 – ETUDIANTS 3€ – NORMAL 7€





Leave a Reply